Un complément indispensable pour votre bien être et votre santé

Ces six derniers mois j’ai fait une formation innovante : J’ai pratiqué le SHIATSU.
Mais c’est quoi ça ?
Vous le savez, je suis praticienne en réflexologie plantaire énergétique chinoise, je suis maître Reiki, et j’ai trouvé tout simplement que le langage était le même. C’est donc un atout supplémentaire pour vous et pour moi. Le Shiatsu est une thérapie énergétique manuelle et reconnue au Japon comme une médecine officielle. Et pourtant ! cette technique est issue de la tradition Chinoise ! qui considère que le corps et l’esprit sont intimement liés et que tout symptôme provient d’un dérèglement énergétique. C’est une technique holistique qui agit aussi bien sur le corps, que sur les émotions et les comportements. Elle relance la libre circulation de l’énergie vitale dans les méridiens d’acupuncture mais sans la piqure des aiguilles. Le Shiatsu renforce les capacités d’autorégulation et d’auto guérison pour rétablir l’équilibre physiologique (circulation, digestion, immunité, fertilité, libido, sommeil …), et diminue les tensions nerveuses, musculaires et articulaires, donc les douleurs. Il permet aussi de renforcer l’adaptabilité, la vitalité, la confiance en soi. Il permet de gérer le stress et l’anxiété et de réguler les émotions et les comportements compulsifs. En séance, le patient reste habillé et allongé. Le Shiatsu se pratique sur un futon ou une table de massage. Il se pratique par des pressions (atsu) des doigts (shi), sur les points d’acupuncture. La séance dure une heure et pour rééquilibrer l’organisme, il faut généralement trois rendez-vous le premier mois.

LES BIENFAITS DU SHIATSU

Quelques études ont mis en évidence l’efficacité du shiatsu dans certains cas, celui-ci serait recommandé pour :

  • Rhumatologiques : arthrose, arthrite, lumbago, cervicalgie, torticolis
  • Gynécologiques : nausées matinales durant la grossesse, soins post-partum, troubles du cycle menstruel
  • Psychologiques : dépression nerveuse, anxiété, angoisse, toxicomanie, troubles sexuels
  • Respiratoires : asthme, rhume, sinusite
  • Digestifs : colite, constipation, vomissement

HISTOIRE DU SHIATSU

Au début du XXe siècle, le Japonais Tokujiro Namikoshi (1905-2000) a été à l’origine de la création du shiatsu moderne. Sa technique a commencé à prendre forme lorsqu’il n’avait que 7 ans et qu’il tentait de soulager les malaises de sa mère souffrant de polyarthrite rhumatoïde. Il a constaté qu’elle se sentait mieux lorsqu’il usait de pression avec ses pouces au lieu d’effleurement et de massage. Ses maux ont finalement disparu et elle a vécu en très bonne santé jusqu’à l’âge de 88 ans. Namikoshi a mis l’accent sur la physiologie et l’anatomie et a délaissé la fonction des méridiens, pour rendre le shiatsu plus accessible au mode de pensée occidental. Quelques années plus tard, Shizuto Masunaga, réintroduisit les principes de base de la Médecine traditionnelle chinoise (Cinq Éléments, Yin et Yang, méridiens, etc.). On retrouve donc aujourd’hui 2 écoles de pensée principales, le Shiatsu de Namikoshi Sensei où le praticien n’utilise incidemment que ses doigts et ses paumes, et le Zen-Shiatsu de Shizuto Masunaga Sensei, plus basé sur la médecine chinoise. En 1955, le ministère japonais de la Santé a reconnu officiellement le shiatsu comme médecine à part entière. En mai 1997, l’Union européenne le mentionnait comme l’une des 8 méthodes de médecine complémentaire reconnues dans ses 15 États membres. « Le shiatsu est un peu comme aller chez le généraliste (dans le domaine de l’énergétique Chinoise) en effet, le shiatsu travaille sur l’ensemble des méridiens du corps et agit sur tous les systèmes grâce aux pressions manuelles.

Mais certaines personnes se font tout simplement offrir un shiatsu pour leur anniversaire, à Noël, pour la St Valentin ou autre occasion annuelle ! Et c’est très profitable aussi ! »

Partagez cet article

Partagez cet article avec vos amis !