Tirage de la pleine lune en vierge du 09 mars 2020

par | 10 Mar, 2020 | Cartes et Oracles | 0 commentaires

Cette pleine lune puissante nous invite à lever les voiles, à se mettre à nu et accepter notre mission terrestre. Les virus en tous genre ne sont là que pour nous faire avancer dans la prise de conscience de ce que nous sommes vraiment. Des êtres divins dans un corps fragile dont nous ne prenons pas assez soin. Il est temps d’arrêter d’accepter les manipulations en tous genres et de rester confinés parce que l’on nous l’aura ordonné. Les virus sont dangereux pour les personnes fragiles, protégeons-les, adoptons une vie saine, partageons ensemble nos qualités, nos recettes, retrouvons le sourire de ces partages. L’isolement a un effet dangereux car il rend triste, et surtout il fait peur.
La peur fait baisser l’immunité, alors un coup de fil, une pensée pour nos proches et moins proches et quelques règles d’hygiène pourront sans aucun doute faire l’affaire. A nous de jouer, et de ne pas se laisser jouer.

 

Carte générale : Mem la grande mère extraite de La Danse de Vie des lettres Hébraïques (tarot M. Elia)

 

La rencontre avec la Mère Divine est une étape essentielle pour notre conscience, totalement incompréhensible pour l’intellect. Car la grande Mère est le tout. Elle est le corps même de la création, elle soutient les univers, son Essence est partout. Et son essence est Amour pur. Elle est la matrice ultime dont nous sommes tous enfants. La grande lettre Mem vient nous le rappeler. Nous avons hérité, à travers notre mère humaine, de la filiation de cette vieille humanité qui marche dans l’oubli de sa propre splendeur. Nous devons choisir notre héritage. Dans la filiation divine, nous quittons irrévocablement les anciens rails, les modes de pensée hérités de notre lignée humaine. Nous trouvons notre véritable identité, à laquelle nous pouvons renaître. Mais cela n’est possible que si nous sommes en paix avec notre lignée humaine. Mem est l’initiale de l’archange Mikhaël, dont le nom signifie « qui est comme Dieu », et aussi comme Moïse qui signifie « sauvé des eaux ». Elle soulève pour nous le voile de l’illusion et nous invite à la voir en tout. Mem possède un grand pouvoir purificateur. Son énergie présente aussi un aspect exigeant, qui nous invite à mourir à l’ancien et aux empreintes mensongères qui nous influencent encore. Elle est en résonnance avec TAV, l’étoile de Vérité, et dissout les mensonges, conscients ou inconscients.

 

« Avec mon aide, déjoue les pièges de ce qui en toi ne veut pas changer, ne veux pas mourir àl’ancien. Regarde-toi sans compromission. Mais aussi ose contempler la grandeur de ce que tues, toi qui a choisi de plonger dans ce monde d’incarnation en acceptant d’être voilé, de m’oublier,et de porter le fardeau du psychisme humain. Tu t’es donné la mission de te souvenir, et derévéler la lumière cachée. Regarde-toi dans tes hauteurs et dans tes profondeurs, ta lumière et ton ombre. Et alors, enfin nu, tu peux plonger en mes Eaux bleues et te laisser mettre au Monde de l’Amour. »

extrait de Rencontres avec la Splendeur, le pouvoir guérisseur des lettres hébraïques .

Golden Universal Tarot Roberto De Angelis

 

Carte n°1 : La papesse

La Papesse nous guide vers nos intuitions, son exigence de pureté peut nous mettre sur la piste d’une femme d’une haute stature spirituelle, une prêtresse, une thérapeute, une femme guide. En amour elle est prête à former un couple fondé sur l’union des âmes. Cloîtrée, la Papesse évoque l’isolement, l’attente, une solitude choisie ou subie.

 

Carte n°2 : Le six de baton (tiré à l’envers)

Ici le bâton touche à son expression essentielle, le plaisir. Mais tiré à l’envers il renvoi à l’excès de narcissisme : l’artiste se met à répéter sans cesse la même œuvre avec auto complaisance, on tombe dans l’égocentrisme, la superficialité, le nombrilisme créatif ou sexuel. On peut aussi manquer de joie, être bloqué par le refus du plaisir.

 

Carte n°3 : Le 10 d’epée (tiré à l’envers)

Il représente le refus de l’autre, un blocage émotionnel produisant un conflit intellectuel, la peur d’être blessé, la dispute l’ingratitude.

 

Carte n°4 : Le chevalier de pentacle (tiré à l’envers)

Le cavalier de denier à l’envers évoque la sensation désagréable de se sentir coincé dans une routine avec un comportement répétitif. La vie devient banale et ennuyeuse, et vous commencez à avoir envie de changement et de spontanéité. En amour, le cavalier de denier à l’envers peut refléter l’ennui et l’impatience. Le cavalier de denier à l’envers peut aussi signifier qu’il y a des choses usuelles de votre vie que vous avez choisi d’ignorer récemment. Les activités banales telles que l’entretien de la maison, les questions d’argent, les relations professionnelles et la carrière ont été laissées de côté parce que vous vous concentrez sur des opportunités plus excitantes ou plus importantes.

 

Carte de conclusion : Le 4 de pentacle

Ici il y a renouvellement constant de l’oiseau mythique qui se consume et renait de ses cendres. Cette carte évoque le foyer, la santé, un territoire dont la bonne marche est assurée par le refus de toute stagnation sur les acquis. Elle symbolise la vie du corps, qui, pour se maintenir, suppose la mort constante de certaines cellules et la consommation d’énergie sous forme de nourriture.

 

Partagez cet article

Partagez cet article avec vos amis !